ECS

Forum à l'attention des ECS1 pour des fiches, de l'entraide et plus encore!


    Peut-on parler d’un isolationnisme américain après la première guerre mondiale ?

    Partagez

    Tomtom

    Messages : 5
    Date d'inscription : 28/09/2009

    Peut-on parler d’un isolationnisme américain après la première guerre mondiale ?

    Message  Tomtom le Mar 17 Nov - 0:06

    Intro

    Dès les années 1900 l’économie américaine avait pris la première place. Au sortir de la première guerre mondiale, leur position de leader économique n’est pas remise en question, bien au contraire. L a majorité des Etats qui ont eu recours au dirigisme économique pendant la guerre souhaite le retour à la situation d’avant guerre et le rétablissement des fondamentaux, le libéralisme et la doctrine Monroe qui prônait l’isolationnisme.
    Si la volonté des américains de s’isoler est réelle, ils ont tenu, bien malgré eux, un rôle primordial à l’élaboration du monde dans les années qui suivirent la première guerre mondiale.
    Dans un premier temps, nous tenterons de définir les formes de l’isolationnisme qui a secoué les EUA durant cette période puis nous chercheront à en cerner les limites.

    I) les formes de l’isolationnisme américain

    Aux Etats Unis surpris mais satisfait de constater en décembre 1918 la rapidité avec laquelle le retour à la paix s’est opéré, renoue avec son programme électoral de 1912 qui faisait de la libre entreprise le fondement de la liberté et supprime rapidement les contrôles et les organismes de gestion de l’économie de guerre, mais est partisan d’une continuité dans la politique extérieurs. Cette volonté de maintenir une influence américaine en Europe lui coutera les élections de 1920. Volonté du peuple « Back to normalicy » ou « America First » est un thème récurrent et ce retour à la normal passe par une tentative de retour aux équilibres d’avant-guerre. Alors que les Etats Unis de Wilson était à l’origine de la paix en Europe et avait lourdement influencé les conditions de sa mise en place par les principes de Wilson en 1917 ou par la création de la société des nations dans laquelle Wilson ne siègera jamais (toujours à cause sa défaite électoral). Ainsi le siège des Etats Unis dans la société des nations restera vacant jusqu’en 1926 (date à laquelle l’Allemagne occupera la place vide). Ils ne participent pas aux concertations internationales visant à finaliser les conditions de la paix (montant des réparations etc.) ni aux conférences visant au rétablissement du SMI (Gênes en 1922) alors qu’ils sont devenus la première puissance financière.
    Ils ne participent en fait pas de manière officielle à la mise en place du nouveau SMI, mais plutôt de manière informelle…

    II) les limites de cet isolationnisme

    Depuis la conférence de Gênes le dollar est élevé au niveau de « devise clé » du nouveau SMI le Gold exchange standart. L’Europe a perdu sa place de premier investisseur qui était la sienne avant 1914. Elle devient la cible privilégiée des capitaux américains qui « débordent des Etats Unis » selon André Siegfried 50% des investissements internationaux dont 31% à destination de l’Europe. Les actifs américains présent su le vieux continent passent de 200 millions en 1913 à 1,5 milliard en 1919 et à 3,15 milliard en 1929.
    La crise de 1921 qui coupe le circuit des crédits américain à destination de L’Europe met l’Allemagne dans l’incapacité de payer les réparations qu’elle doit à la France. En conséquence la France cesse de rembourser ses dettes de Guerre. Aussi l’Etat décide d’intervenir en 1924 en octroyant un prêt à la Banque centrale allemande dans le cadre du plan Dawes afin de soutenir l’économie allemande.
    le constat d’une économie désormais située au centre du réseau international pivot de l’économie mondiale.
    Une économie conquérante et très internationalisée.Puissance des firmes américaines telle Général Motors qui rachète Vauxhall en Angleterre et Opel en Allemagne, la production automobile des Etats Unis représentent 90% de la production mondial. Dans le secteur pétrolier La Standart Oil investit au Mexique au Moyenne Orient où elle concurrence les firmes européennes. Les firmes américaines confortent leur place de leader dans les plantations en Amérique du Sud.
    Exportation des valeurs American les débuts du « way of life » Les Etats Unis apparaissent comme le modèle de la réussite du capitalisme.

    Conclusion : Cette volonté de retour à la normale alors même que les équilibres d’avant guerre ont été renversé sera à elle aussi un facteur de déséquilibre pour les années à venir.

    marilyne

    Messages : 6
    Date d'inscription : 27/09/2009

    CORRECTION

    Message  marilyne le Jeu 19 Nov - 22:52

    problematique:l'isolationisme américain naît d'une vision européenne biaisée

    I) Position des Etats-Unis
    doctrine Monroe, Roosevelt, l'Amérique aux américains...
    les Etats unis agissent selon leurs intérêts
    bref pas d'isolationisme

    II) Position vue d'Europe

    les E-U ne rentrent pas à la SDN
    ... les européens voient un isolationisme

    III) Interventions selon intérêt économique
    les E-U choisissent leurs actions selon leurs intérêts économiques et non politique Exple: plan Dawes et plan Young
    et chasse gardée Amérique Latine

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:32